Signature d’un mémorandum d’entente entre le Mozambique et ses bailleurs

JPEG
Ce mémorandum d’entente, le troisième conclu par le Mozambique avec ses bailleurs après ceux de 2004 et 2009, se concentre sur l’aide budgétaire globale dans le but de contribuer à la réduction de la pauvreté et à la croissance inclusive du pays en apportant un financement direct au plan quinquennal du gouvernement. Les domaines prioritaires d’action seront l’amélioration des systèmes et procédures nationales, la gouvernance et la transparence, l’efficacité des services publics.
Outre la France, les partenaires apportant une aide directe au Mozambique et qui ont participé à la cérémonie de signature sont : l’Autriche, le Canada, l’Espagne, la Finlande, l’Irlande, l’Italie, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, l’Union européenne, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement.
Selon le Ministère mozambicain des finances, l’aide budgétaire globale s’est élevée en moyenne à environ 400 M USD par an au cours des dernières années, soit environ 4 % du PIB du pays. Elle devrait atteindre 312 M USD en 2015. L’aide directe de la France, qui provient des contrats de désendettement et de développement (C2D), sera de 4 M USD en 2015 et de 6 M USD au cours des trois prochaines années (2016-2018).

Dernière modification : 22/09/2015

Haut de page