Entreprises françaises au Mozambique

Entreprises françaises au Mozambique

Fin 2014, on dénombrait une cinquantaine de filiales et succursales françaises employant un nombre important de travailleurs, estimé à près de 10 000. Ces entreprises opèrent dans les secteurs du transport et de la logistique (Bolloré Africa Logistics, CMA-CGM), des filières primaires (le sucre – Tereos - l’aquaculture – Aquapesca - et le bois - Fibres de la Réunion -), des services (Egis, CIS Catering), de l’énergie (Total, Technip), du BTP (Razel, Sogea-Satom) et des équipements électriques (Alstom). La Société générale a décidé début 2015 de racheter la majorité du capital d’une banque mozambicaine (la MCB), opération en attente de l’autorisation de la banque centrale. Selon la Banque de France, le stock d’investissement français au Mozambique atteignait seulement 47,4 M€ fin 2013. Ces chiffres ne font cependant pas apparaître l’investissement réalisé par Total en 2012 pour prendre une participation de 40% dans les blocs d’exploration pétrolière 3 et 6 au large du Mozambique. Les données diffusées par le FMI (Coordinated Direct Investment Survey) et qui semblent mieux refléter la réalité, placent la France au 13e rang des investisseurs étrangers au Mozambique avec un stock de 195 MUSD fin 2012.

Pour plus d’information visitez le site du service économique

Dernière modification : 21/10/2015

Haut de page